Hôpital Maisonneuve-Rosemont Université de Montréal

La cellule souche hématopoïétique

La CSH : une cellule souche multipotente et polyvalente

Les cellules souches sont classées en quatre catégories selon leur capacité à se différencier.

Il y a d’abord les cellules souches embryonnaires qui permettent de constituer un être humain. Elles sont à l’œuvre durant les quatre premiers jours suivant la conception.

Les cellules souches embryonnaires, au nombre de 2 à 8, se divisent ensuite en une quarantaine de cellules souches dites pluripotentes qui vont produire les 220 types de cellules du corps humain : cardiaques, pulmonaires, nerveuses, sanguines, etc.

Chez les adultes, on retrouve également des cellules souches, que l’on appelle des cellules souches multipotentes ou somatiques, celles-ci peuvent se différencier en un nombre limité de cellules. Les cellules souches hématopoïétiques, par exemple, que l’on retrouve dans la moelle osseuse, peuvent se différencier en cellules sanguines et immunes que sont les globules blancs, les globules rouges et les plaquettes.

Enfin, le corps humain contient des cellules souches unipotentes. Celles-ci peuvent se différencier en un seul type de cellules comme celles de la peau, de la flore intestinale, etc.

Ce sont donc des cellules souches hématopoïétiques qui seront greffées aux patients souffrant de cancers et de certaines maladies du sang.